Un raid Aventure 100% féminin !

Recherche
enesfr

[Etape Marathon] 24h en autonomie sur l’altiplano d’Antofagasta

Cela fait maintenant 6 jours que les roses ont quitté Salta, pour vivre ce premier Trophée Roses des Andes au cœur de l’Argentine. Samedi matin, le départ a eu lieu au cœur d’Antofagasta, les équipages étaient rassemblés sur le terrain de foot municipal pour prendre le départ dans l’ordre du classement de l’étape de la veille. Certaines étaient très excitées à l’idée d’être 24h en autonomie totale d’autres redoutaient le terrain de jeu Argentin. En effet, la mythique étape marathon a permis aux concurrentes de prendre la piste sur 600 km pendant plus de 10h de conduite et le soir dormir seule au milieu de la faune et la flore locales.

Les pistes ont encore une fois proposées aux roses des paysages d’exceptions. Entre flancs de montagne, lac de sel et désert lunaire, la conduite s’est fondue dans des pistes uniques. Pour beaucoup de roses, traverser le lac de sel qui fait plus de 100m2 était l’aboutissement d’une aventure pas comme les autres. A la nuit tombée, par respect du règlement sportif, les roses ont du s’arrêter bivouaquer. La majorité a planté sa tente entre le 308e et 345e km à près de 4000 mètres d’altitude. Les premières heures ont été réchauffées par un repas partagé entre plusieurs équipages autour d’un feu de camp et sous une nuit étoilée. Les roses ont savouré leur aventure au champagne et au foie gras, puis le sommeil a eu raison de chacune d’elles, elles se sont endormies sous -5°.

Pour d’autres équipages, un peu moins avancé dans le parcours, la nuit a été synonyme de rencontre. En effet, au village Pocitos, les enfants et enseignants d’une école mixte attendaient les roses pour leur offrir l’hospitalité pendant la nuit. 2 équipages ont eu le bonheur de dormir avec des enfants au milieu de leur dortoir après avoir partagé un repas et s’être vue offrir des cadeaux souvenirs. Le Trophée Roses des Andes est bien plus qu’une compétition… cette première édition aura offert des moments de partage magiques aux équipages.

Dimanche, vers 12h le premier véhicule est arrivé à Salta. Après une liaison routière de près de 2h, les roses ont passé l’arche d’arrivée. L’émotion s’est fait sentir… Elles ont ensuite vidé leur véhicule, désticker les portières et commencer à regagner leur chambre. Un seul mot était sur les bouches des filles « La douche ! ». Bien que fatiguée de leur aventure, toutes étaient comblées et enchanté de ce qu’elles viennent de vivre. La soirée a été arrosée à l’hôtel Alejandro 1er à partir de 21h, le classement venait d’être dévoilé les cris et les pleures se sont fait entendre.

Demain, lundi, la matinée annonce encore un volet crucial de l’aventure : le volet solidaire avec l’équinothérapie pour ensuite conclure cette première édition avec la soirée de gala dès 19h30.