• Progression moyenne des Roses :
    100%
    0km 571km
Les infos à retenir :
  • 571 km dont 405,6 km de spéciales
  • Temps estimé : entre 12 heures et 15 heures
  • Départ à partir de : 09h00
  • 48 heures en autonomie
    Un bivouac à 4000m, des roches rouges, des trains fantômes... De quoi mettre des étoiles dans les yeux des participantes.

Classement Définitif : San Antonio de los Cobres / Salta (Le Marathon)

mardi 24 avril - 11h00

Classement d'étape au 23/04/2018

RangN° EquipagePoints
1er Equipage 85 1000 pts.
2ème Equipage 129 996 pts.
3ème Equipage 99 992 pts.
4ème Equipage 53 988 pts.
5ème Equipage 10 980 pts.
6ème Equipage 95 976 pts.
7ème Equipage 120 968 pts.
8ème Equipage 76 964 pts.
8ème Equipage 79 964 pts.
10ème Equipage 33 960 pts.

Camille ESCORNEBOUEU

mardi 24 avril - 2h43

“Je travaille chez DESERTOURS depuis six ans. En charge du suivi et du coaching des équipages, mon rôle consiste à à guider les participantes dans la préparation de leur projet, de leur inscription au jour J du rallye. Sur le terrain, j’assure la « Relation équipages », je suis la référente, le lien entre les équipages et l’Orga et je suis là pour répondre à toutes leurs questions.

La plupart des candidates à l’aventure rencontrent des difficultés pour boucler le budget à temps, elles perdent parfois espoir. Avec les autres coachs, je les soutiens en les conseillant en fonction de leurs hobbies et de leurs personnalités : c’est vraiment du cas par cas. Le sponsoring représente environ 50% du prix de l’engagement, qu’il convient de compléter en organisant des soirées à thèmes, des évènements sportifs, des ventes d’objets créés ou récupérés auprès des sponsors. Les Roses ont de l’imagination, cette année il y a même eu une ventes aux enchères ; elles ont juste besoin d’un coup de pouce, d’une oreille qui les écoute.

Pour le Trophée Roses des Andes 2018, j’ai coaché 14 équipages avec lesquels j’ai parfois créé des liens qui vont au-delà d’une simple mission professionnelle, car nos échanges téléphoniques très réguliers font que j’entre en quelque sorte dans leur intimité. Cela a été le cas avec Lydiane et Estelle de l’équipage 47 par exemple. J’ai également adoré travailler avec « les deux Sandrine », les cousines de l’équipage 25. Catherine et Chrystelle de l’équipage 22 m’a beaucoup touchée aussi, comme Carolina et Karine de l’équipage 99 qui ont gagné la course (je viens de l’apprendre !), j’en suis très heureuse pour elles.

Mais des coups de cœur interviennent aussi sur le rallye avec des filles que je n’avais pas suivies auparavant. J’ai envie de citer Marie et Mané (équipage 114) et leurs doudounes orange, elles avaient la banane du matin au soir ! Mais aussi Linda et Céline (équipage 10) et les 33 Babeth et Betty, ou encore Carole et Virginie qui vit ce rallye comme une revanche sur la vie : il y a un an, elle suivait un traitement de chimiothérapie… Certaines histoires nous marquent, toutes les Roses en ont une.

C’est ce qui me plait dans mon métier, diversifier les relations humaines et rencontrer des personnes qui m’apportent quelque chose à travers leur manière de vivre la course. Je ne suis pas là pour me faire des amies mais je rencontre vraiment des très belles personnes. »

Le classement définitif a été affiché dans le hall de l’hôtel vers 22:00. Carolina et Karine (équipage 99) confirment leur première place, suivies de Aurélie et Laurence (équipage 53) et Annie et Francesca (équipage 129) . UN GRAND BRAVO A VOUS !!! Et à toutes les Roses des Andes 2018 !
lundi 23 avril - 22h25
Les Canadiennes sont des lève-tôt ! Elles arrivent en force à l’Arrivée du marathon à San Antonio de los Cobres : les équipages 31, 43, 19 (en très très grande forme !), 6 (et sa pilote extrêmement émue), 29 (des larmes de joie aussi…) sont passées sous l’arche d’arrivée avant 10:00 et ont posé pour les photographes du rallye.
lundi 23 avril - 10h12
Pour Audrey et Virginie (équipage 56), c’est ambiance “J’irai dormir chez vous”. Après une belle fête, elles sont invitées chez l’habitant … Hâte de les retrouver demain pour qu’elle nous racontent cette expérience unique. Bonne nuit à toutes les Roses !
dimanche 22 avril - 23h26
Les concurrentes ont parfaitement géré leur timing aujourd’hui; elles ont atteint l’objectif fixé : rejoindre le village de Santa Rosa des los Pastos avant la nuit. L’équipage 70 a crevé à une vingtaine de kilomètres plus tôt, mais 6 véhicules se sont mobilisés pour les faire repartir à temps. Les Roses dormiront toutes là ce soir, mais pour l’heure, place à l’apéro en musique …
dimanche 22 avril - 19h12
L’idéal pour ce soir est d’arriver au village de Santa Rosa de los Pastos Grandes avant la nuit. Les habitants attendent les Roses avec impatience et certains leur propose même le gîte et le couvert, option non négligeable au regard de la température nocturne en altitude. Quelques festivités s’y préparent déjà…
dimanche 22 avril - 17h45
Nicolas et Corinne, les deux médecins urgentistes ainsi que les ambulanciers argentins de Medicem sont sur la piste pour les concurrentes qui souffrent du mal de l’altitude. Elles peuvent déclencher une alerte médicale en cas de difficultés afin que l’équipe médicale, équipée d’oxygène, vienne les remettre sur pied.
dimanche 22 avril - 14h27
Beaucoup de grandes “coupeuses’ ont été repérées sur cette édition. Sur cette étape double, deux écueils à éviter : une trop grande perte de temps durant les pauses stratégiques et le piège des salars humides dans lesquels elles pourraient rester tankées durant des heures.
dimanche 22 avril - 11h13
A 8:20, Emeline (équipage 128) était déjà en pleine étude du road book. “On veut quand même savoir un peu où on va !”. Avec le seul Duster du rallye, plus léger que les autres 4×4, elle est plus que prête à aller affronter la haute montagne avec sa copilote Philippine et vivre à fond l’étape Marathon
dimanche 22 avril - 8h25