• Progression moyenne des Roses :
    100%
    0km 282,6km
Les infos à retenir :
  • 282,6 km dont 202,1 km de spéciales
  • Temps estimé : entre 7 heures et 9 heures
  • Départ à partir de : 08h30
  • Direction Jujuy à travers des rios et des dunes de sables. La piste s'annonce piégeuse, le pilotage sera mis à rude épreuve tout comme la navigation avec un nombre de contrôle de passage virtuels (CPV) records (18) !

Aux confins du réel…

dimanche 22 avril - 1h46
Tel est le titre qui avait été donné à cette 4ème étape par l’équipe chargée des reconnaissances de terrain du Trophée Roses des Andes. Vues spectaculaires, gros plein de salars et portions de pilotage assez extrême ont ...

Lire la suite...

participantes héroïques

samedi 21 avril - 2h07

Ces Roses héroïques, ce sont Lydiane et Estelle (équipage 47), Marie et Marine (équipage 127), Laetitia et Candice (équipage 91), Marie et Emmanuelle (équipage 114), Cindy et Caroline (équipage 95).

Nous les avons croisées à 1 :15 du matin, dans la salle du restaurant du bivouac de Susques. Très marquées par la fin épique de leur étape, elles ne tarissaient pas d’anecdotes pour raconter leur traversée du fameux dernier rio en pleine nuit et en petit convoi hyper solidaire. Sans se lâcher, elles ont mis environ deux heures pour aller du CP2 au goudron. Franchir cette portion d’étape de jour n’a pas été chose facile ; on imagine à quel point cela a dû être compliqué dans la nuit noire.

Pour pallier cette situation extrême à tous points de vue, elles ont multiplié les astuces et attitudes pleines de bon sens. Il a fallu doser la distance entre chaque véhicule : pas trop près pour éviter la poussière, pas trop loin pour ne pas perdre du vue les phares des voisines. Sans aucuns repères visuels, impossible de retenir un cap à l’œil nu, ou de repérer un obstacle. Mais avec cette équipe de choc, chaque problème a trouvé sa solution : les 4×4 se sont succédé à l’ouverture, pour mieux gérer le stress. Puis elles ont improvisé des codes. Un trou ? Un véhicule perdu de vue ? Le réflexe warning signalait un incident et toutes se mettaient à l’arrêt pour s’informer du danger. Elles se sont aussi sorties de deux tankages, signalés par un coup de klaxon, en poussant dans le sable après avoir installé les plaques sous les roues ensablées.

A les entendre parler, on devine que cette épreuve sera à coup sûr le temps fort de leur Trophée Roses des Andes. A aucun moment elles n’ont craqué, ni souhaité déclencher leur balise qui aurait pu provoquer l’assistance immédiate de l’Orga. Elles sont restées concentrées et soudées jusqu’à franchir la ligne d’arrivée à 23 :43 pétantes. Elles prennent déjà la mesure de l’exploit qu’elles viennent de réaliser et même si cela a été très difficile, mentalement et physiquement (elles ont roulé environ 15 heures aujourd’hui !), elles savent qu’elles ont touché du doigt l’essence même du rallye-raid. A 2 :00 du matin, cinq d’entre elles racontaient encore leur exploit à des participantes admiratives, pendant que les autres savouraient le bonheur d’une bonne douche.

Un immense bravo à vous dix !

Lydiane, Estelle, Marie, Marine, Laetitia, Candice, Marie, Emmanuelle, Cindy et Caroline. Vous avez été grandioses !

L’éprouvante conquête de Susques

samedi 21 avril - 0h54
Cette totale spéciale de 282,6 km, ponctuée de trois cols, de rios hors-piste et de 20 CPV s’annonçaient rude. Mais ce qui a marqué la journée, c’est la volonté féroce de nombreux équipages d’en découdre avec le road book. ...

Lire la suite...

54 équipages ont pointé au CP Arrivée de Susques : la fin de l’étape est rude pour la queue du peloton qui finit l’étape dans la nuit noire du désert. Mais le PC Course veille sur les Roses noctambules et les véhicules-balais sont à leurs côtés en cas de difficulté.
vendredi 20 avril - 22h58
Bonne nouvelle pour les Roses, Wifi disponible dans l’hôtel mis à leur disposition pour prendre leur douche ! Elles en profitent pour essayer de joindre leurs proches, mais en France…il est 2:00 du matin ! Pour Julie de l’équipage 122, il faut compter 14 heures de décalage avec son mari et ses enfants qui la suivent depuis la Nouvelle-Calédonie ! Ça tombe bien, il est 11:00 à Nouméa, c’est plus jouable !
vendredi 20 avril - 21h01
Les particularités de l’étape San Antonio de los Cobres/Susques ? Premier salar, beaux secteurs hors-pistes et ode à l’immensité de l’Altiplano : la météo exceptionnelle permet de voir à l’oeil nu des montagnes situées jusqu’à 150 km !
vendredi 20 avril - 15h21
Briefing à 8:00 et départ à 8:30 ! La soirée a été compliquée pour certaines participantes qui ont quelque peu souffert de l’altitude. Mais les corps vont s’habituer et le plaisir va reprendre le dessus. Bon courage à vous les Roses !
vendredi 20 avril - 7h54

Profil de l’étape 3 : En piste dans la Province de Jujuy

vendredi 20 avril - 6h01
Au programme aujourd’hui, 280 km de spéciale, dont 240 km de piste dans la Province de Jujuy. Après une liaison de 10 bornes, les véhicules reprennent la piste vers l’isolement total avant le franchissement de deux rios en ...

Lire la suite...