participantes héroïques

Ces Roses héroïques, ce sont Lydiane et Estelle (équipage 47), Marie et Marine (équipage 127), Laetitia et Candice (équipage 91), Marie et Emmanuelle (équipage 114), Cindy et Caroline (équipage 95).

Nous les avons croisées à 1 :15 du matin, dans la salle du restaurant du bivouac de Susques. Très marquées par la fin épique de leur étape, elles ne tarissaient pas d’anecdotes pour raconter leur traversée du fameux dernier rio en pleine nuit et en petit convoi hyper solidaire. Sans se lâcher, elles ont mis environ deux heures pour aller du CP2 au goudron. Franchir cette portion d’étape de jour n’a pas été chose facile ; on imagine à quel point cela a dû être compliqué dans la nuit noire.

Pour pallier cette situation extrême à tous points de vue, elles ont multiplié les astuces et attitudes pleines de bon sens. Il a fallu doser la distance entre chaque véhicule : pas trop près pour éviter la poussière, pas trop loin pour ne pas perdre du vue les phares des voisines. Sans aucuns repères visuels, impossible de retenir un cap à l’œil nu, ou de repérer un obstacle. Mais avec cette équipe de choc, chaque problème a trouvé sa solution : les 4×4 se sont succédé à l’ouverture, pour mieux gérer le stress. Puis elles ont improvisé des codes. Un trou ? Un véhicule perdu de vue ? Le réflexe warning signalait un incident et toutes se mettaient à l’arrêt pour s’informer du danger. Elles se sont aussi sorties de deux tankages, signalés par un coup de klaxon, en poussant dans le sable après avoir installé les plaques sous les roues ensablées.

A les entendre parler, on devine que cette épreuve sera à coup sûr le temps fort de leur Trophée Roses des Andes. A aucun moment elles n’ont craqué, ni souhaité déclencher leur balise qui aurait pu provoquer l’assistance immédiate de l’Orga. Elles sont restées concentrées et soudées jusqu’à franchir la ligne d’arrivée à 23 :43 pétantes. Elles prennent déjà la mesure de l’exploit qu’elles viennent de réaliser et même si cela a été très difficile, mentalement et physiquement (elles ont roulé environ 15 heures aujourd’hui !), elles savent qu’elles ont touché du doigt l’essence même du rallye-raid. A 2 :00 du matin, cinq d’entre elles racontaient encore leur exploit à des participantes admiratives, pendant que les autres savouraient le bonheur d’une bonne douche.

Un immense bravo à vous dix !

Lydiane, Estelle, Marie, Marine, Laetitia, Candice, Marie, Emmanuelle, Cindy et Caroline. Vous avez été grandioses !