La superbe victoire de l’équipage franco-argentin

Après une journée bien remplie, les Roses ont célébré la fin du Trophée Roses des Andes à Salta lors de la traditionnelle cérémonie de clôture. Bravo à Carolina et Karine, brillantes vainqueurs (équipage 99) de cette 5ème édition.

Il faisait bon vivre ce mardi après-midi à la piscine du Sheraton… Les Roses y ont rechargé leurs batteries avant de rejoindre leurs chambres afin de se mettre sur le 31. A partir de 19 :00, elles ont défilé, plus belles les unes que les autres, dans l’entrée du Club 20 de Febrero sous la haie d’honneur et les applaudissements de l’Orga. Dans ce restaurant situé à 500 mètres de l’hôtel, elles ont laissé éclater leur si belle énergie dès l’apéritif pris dans le patio. Désormais elles se connaissent toutes et beaucoup resteront en contact : elles forment la famille des Roses des Andes 2018.

Grand coup de chapeau à Carolina et Karine !

Comme l’a rappelé Annie, la coéquipière de Francesca (équipage 129) sur la 3ème place du podium, toutes les Roses méritent un grand bravo « de la première à la dernière ». Jean-Jacques Rey, le directeur de course et co-fondateur du rallye-raid avec sa fille Géraldine a jouté qu’elles avaient toutes réussi l’exploit de ce rallye éprouvant, conservant tout au long de l’aventure un état d’esprit et une solidarité remarquables. C’est évidemment Etienne Drapeau, le chanteur canadien qui a aussi conquis les Françaises en se montrant très présent auprès des filles avec ou sans guitare, qui a eu l’honneur de récompenser cet équipage expérimenté et redoutable, qui s’est battu jusqu’au bout pour rester sur le podium.
Sophie Thalmann la marraine des équipages français a quant à elle félicité les touchantes secondes Aurélie et Laurence (équipage 53) en rappelant que cette dernière avait prédit une place sur le podium, sur le ton d’une boutade, dès l’aéroport à Paris ! En se remerciant mutuellement, elles ont ému l’assemblée qui a senti à quel point ces deux-là avaient vécu une merveilleuse aventure. Géraldine Rey a même laissé échapper un « on va encore chialer ! ».
Enfin, Estanislas Villanueva, Ministre du Tourisme de la Province de Salta était la personne idéale pour remettre le premier prix à Carolina et Karine, les néophytes qui ont bien mérité cette victoire. Arrivées sur le podium à l’issue de la difficile 3ème étape (San Antonio de los Cobres/Susques), elles ne l’ont plus quitté par la suite, démontrant une régularité exemplaire. Carolina qui vit en France mais d’origine argentine portait fièrement le drapeau bleu et blanc de son pays natal.
Après un bon repas et un spectacle traditionnel, toutes les filles se sont rejointes pour honorer le dancefloor avec brio, aussi efficaces sur une piste de danse, que sur les pistes de l’Altiplano !