Un raid Aventure 100% féminin !

Recherche
enesfr

[Etape 4 :] Fiambala – Antofagasta

Au programme de cette journée de vendredi, 227,7km d’étape dont 175,7 de spéciale.  Les équipages vont évoluer dans les hauts plateaux, avec une arrivée au bivouac d’Antofagasta, à 3300m d’altitude !

La première partie de cette étape va « trancher » avec ce à quoi les équipages ont été confrontés ces derniers jours. En effet, à la sortie de la vallée de Fiambala, les Roses vont pénétrer dans un canyon qui va les amener à traverser une rivière près de 90 fois ! Un secteur délicat que les pilotes même les plus aguerries vont devoir appréhender avec beaucoup de précaution.

Une fois sorties de ce canyon, les 4×4 prendront de l’altitude pour rejoindre réellement les hauts plateaux désertiques. Ultime signe de civilisation avant l’envol définitif, le village de « Los Papas », le seul que les équipages traverseront aujourd’hui. En altitude, les Roses seront complètement coupées du monde, avec comme seuls compagnons d’épopée les lamas, alpacas, flamands ou autruche ! L’altimètre indiquera parfois les 4000m et le décor  devient incroyable : lagunes turquoises, salars, champ de pierres volcaniques issu d’éruption entouré de champ de dunes dont certaines atteignent les 100m ! La difficulté résidera autant sur la gestion de l’altitude, du stress que dans la capacité des équipages à analyser le terrain pour gagner des kilomètres… et des places au classement.

Le bivouac, situé en plein cœur du village d’Antofagasta à 3300m, accueillera les Roses après 8 heures d’étape. Le repas sera donné dans l’auberge municipale située à 100m du bivouac. L’occasion de pencher plus sérieusement sur la fameuse étape marathon dont le départ sera donné demain. L’occasion aussi de réchauffer les corps et les cœurs avant d’affronter la magie… et le froid d’une à plus de 3000m d’altitude. Une expérience pas si commune…

Ok