Un raid Aventure 100% féminin !

Recherche
enesfr

Préparation physique et sportive

Faut-il suivre une préparation physique et sportive avant le départ ?
Non, nous vous recommandons seulement d’arriver en forme physiquement et en bonne santé sur la ligne de départ. Un bon moral et l’envie de suivre cette aventure seront nécessaires pour vivre pleinement et dans les meilleures conditions votre rallye.

A quelle altitude évolue-t-on ?
Le parcours du Trophée Roses des Andes est progressif. Les 3 premières étapes évolueront entre 1300 et 3200 mètres d’altitude avec des bivouacs à 1300 mètres d’altitude. Les montées à haute altitude (4000m) sont rares (2), et progressives.
Les étapes suivantes évoluent sur les altiplano avec des cols à 4500 mètres (2) et une moyenne de 3300 mètres.
L’étape marathon évolue quant à elle à une moyenne de 3500 mètres d’altitude, la dernière nuit se fera entre 3500 et 3800 mètres d’altitude.

Quelle est la température au mois d’avril?
A cette époque de l’année, c’est l’automne dans l’hémisphère sud, le temps est sec et très ensoleillé. A 1500 m, en journée il fait entre 25 et 30°, la nuit entre 10 et 15°.
A partir de 3000, les nuits sont fraîches, autour de 0°, les journées réchauffées par le soleil tournent autour de 15° ou plus, mais avec une impression de fraîcheur.

Quelles sont les effets de l’altitude ?
L’effet le plus connu est le mal des montagnes, il peut toucher n’importe quelle personne en bonne santé.
Il peut être lié à une montée trop rapide, (ce qui n’est pas le cas sur le trophée), à un manque d’acclimatation et à une sensibilité personnelle plus ou moins importante.
Le tracé du Trophée Roses des Andes prend en compte les effets de l’altitude, ainsi les altitudes les plus hautes ne sont que des points de franchissement, on monte et on redescend. Les nuits se font toujours au moins 300 mètres plus bas que les points les plus hauts franchis dans la journée.

Quelles sont les effets de l’altitude sur le véhicule ?
Comme sur le corps humain, le manque d’oxygène a un effet sur le moteur, ainsi à des altitudes plus élevées l’impression de manque de puissance sera une réalité…
En cas de grand froid, un additif anti-gèle sera conseillé au départ à Salta.